Deuxième journée
Précédent  Stage à l'institut LaSalle Beauvais  Suivant

Deuxième journée

Après une soirée où certains d'entre nous ont confectionné des bijoux en utilisant des fossiles ou encore des morceaux de roches qui se sont transformés en pendentif ou boucles d'oreilles, nous partons pour une journée entière d'excursion.

IMERYS toiture.

L'entreprise IMERYS est située à Saint Germer de Fly dans l'Oise. Elle emploie 200 personnes et représente 11% de la production française.

Si vous souhaitez davantage d'informations sur l'entreprise : lien sur le site Imérys toiture.

visite de l'usine

Arrivés sur le site, nous sommes équipés de gilet jaune, de chaussures de sécurité, d'un casque et de bouchons d'oreilles et notre guide nous informe des consignes de sécurité à respecter.

La sécurité est un point très important et on peut dans de nombreux endroits de l'usine voir des panneaux lumineux: " la sécurité avant la production"

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 8. équipement de sécurité

Les argiles extraites de la carrière sont des argiles rouges et les argiles du Gault. Elles sont extraites pendant la période printemps/été et ensuite stockées à l'abri des pluies. Leur empilement dans le lieu de stockage respecte la disposition en strates de la carrière ce qui permet de façon plus aisée de donner différentes colorations des tuiles produites à partir de cette matière première.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 9. aire de stockage des argiles

Ces argiles sont triées le long d'un tapis par granulométrie, les grains de plus petite taille seront conservés pour les tuiles.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 10. tri des argiles

La fabrication d'une tuile présente 4 étapes: la préparation de la pâte, le façonnage, le séchage et la cuisson.

  1. La préparation de la pâte a pour but de former des mélanges en ajoutant certains éléments aux argiles comme du sable et de l'homogénéiser.
  2. Le façonnage consiste à donner sa forme définitive à la tuile.
  3. Le séchage permet d'éliminer l'eau dans de grands séchoirs.
  4. La cuisson se réalise en trois phases , le préchauffage jusqu'à 900°, la cuisson jusqu'à 1200°, c'est l'étape la plus délicate en enfin le refroidissement. Elle se réalise en 15 heures environ.

Notre guide dans l'entreprise nous explique la phase de transition du quartz qui rend délicate la phase de cuisson et de refroidissement, vous pouvez l'écouter ici :

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 11. cuisson de la tuile

Les produits sont testés à chaque étape de leur fabrication et à la dernière étape après le refroidissement, la personne teste les qualités sonores de la tuile pour contrôler l'absence de bulle d'air qui change la sonorité. Environ 5% des tuiles sont rejetées de cette manière, les produits non conformes sont utilisés pour le remblai.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 12. La chaîne de production

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 13. le four et les wagonnets de tuiles

Le produit fini est principalement la tuile terroise d'Huguenot la tuile terroise

visite de la carrière

Il y a 4 lieux de production mais la carrière la plus proche est à peine 2 km de l'usine d'où des gains de temps et d'énergie. L'exploitation a lieu sur le flanc sud de l'anticlinal du pays de Bray.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 14. la carrière des argiles rouges et de Gault

visite de la carrière de Sibelco à Crépy en Valois

La société Sibelco est une entreprise spécialisée dans l'extraction et la vente de sable. Ils possèdent une vingtaine de carrière réparties partout en France. Présentation de la société Sibelco

Les sables sont utilisés dans de nombreux domaines en fonction de leur propriétés physico-chimiques, dans l'industrie du béton , de l'assainissement et la filtration de l'eau, la verrerie et la fonderie.

La carrière de Crépy en Valois exploite les sables de l’Éocène et plus précisément ceux du Barthonien (41.3 à 37 millions d'années). Elle a une étendue de 70 hectares, les sables sont très clairs et disposés en trois couches:

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 15. la carrière de Sibelco

Une photo de plus près permet de mieux visualiser la couche calcaire jaune qui surplombe les sables ainsi que le sol empelousé.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 16. exploitation du front de sables.

Par endroit, le sable se consolide en blocs, sorte de grès présentant des formes arrondies.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 17. les sables grésifiés

Le sable extrait pour la fonderie est analysé régulièrement pour obtenir une granulométrie et une chimie la plus stable possible.

Visite de l'usine Montupet à Laigneville

Le groupe industriel Montupet du nom de son fondateur est spécialisé dans la conception et la réalisation de certaines pièces essentielles dans l'automobile. lien sur le site Montupet

Il y a de nombreux sites de Montupet à l'étranger en Roumanie, en Bulgarie, au Mexique et bientôt en Inde.

Le site de Laigneville emploie 1000 personnes dont 100 au bureau d'études et ne produit que des culasses pour les marques Renault, Nissan et Ford.

Comme pour l'usine d'Imerys, les consignes de sécurité sont très strictes, port du gilet jaune, de lunettes et de bouchons d'oreilles.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 18. équipement de sécurité pour Nathalie, Govinda et Marc.

Notre guide qui est ingénieur de recherche dans cette entreprise nous fait une présentation du groupe Montupet et des caractéristiques de l'usine de Laigneville

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International

Figure 19. présentation du groupe

Nous suivons le guide dans des couloirs de circulation où les piétons sont prioritaires, toutes les autres zones étant prioritaires pour les engins et nous n'aurons pas l'autorisation de prendre des photos.

Le sable exploité à la carrière Sibelco permet la fabrication des noyaux de sable, ce sont les moules internes permettant après les avoir retirer de former les orifices dans la culasse. Les noyaux sont constitués de 99 % de sable + 0.5% de résine + 0.5% de durcisseur + un catalyseur (l'amine). Ils serviront pour couler le métal d'aluminium fondu à 700° C.

Le sable doit contenir 97 % de silice au moins, peu de Fe, Al, Ca, K qui sont des polluants, les grains doivent être anguleux pour résister à l'abrasion et permettre sa régénération. Le sable est régénéré dans un four à 500° qui enlève la résine, on récupère ainsi 95% du sable auquel on ajoute 5% de sable neuf.

Les projets de recherche sont axés sur la fabrication d'une nouvelle résine qui ne serait pas malodorante ni polluante ou encore la fabrication de noyaux en polystyrène.

Les noyaux de sable peuvent également servir à d'autres usages dans d'autres entreprises comme la robinetterie.