Journée du 15 novembre 2013

Vincent Deparis. Lycée Jean Monnet à Annemasse.


Vincent Deparis présente une approche historique sur une controverse du XIXème siècle et l'état de la matière à l'intérieur de la Terre. Le premier paradigme instauré à la suite des travaux de Cordier en 1827 est la Terre est en fusion avec une mince croûte solide qui la recouvre. Lord Kelvin en 1862 développe une théorie selon laquelle la Terre aurait un comportement élastique. Les données de la sismologie au début du XXème siècle seront décisives, différentes discontinuités sont mises en évidence , le manteau est solide et Jeffreys proposent en étudiant l'argument des marées en parallèle avec celui de la propagation des ondes que le noyau externe liquide. Cependant les données isostatiques montrent que sur de grandes échelles de temps le comportement de la Terre pourrait être celle d'un fluide. La compréhension du comportement rhéologique des roches apportent des précisions à la théorie de la tectonique des plaques.

Vous pouvez consulter la vidéo assemblée avec le diaporama en suivant ce lien

Jean-Pierre Lièvre. Lycée du Parc à Lyon.


Jean-Pierre Lièvre commence son exposé par l'exemple de la foudre avec l'émission de lumière et du son. La mesure du temps qu'il faut pour que le son arrive permet de connaitre la distance, c'est le principe au GPS. Les principes généraux sont alors énoncés: 4 satellites bien positionnés sont nécessaires pour donner une position à un point donné sur Terre avec des zones d'incertitudes qui doivent être réduites le plus possible dans le cas de l'étude du déplacement des plaques.

Vous pouvez consulter la vidéo assemblée avec le diaporama en suivant ce lien

François Baudin. Université de Pierre et Marie Curie à Paris.


La chimie de la matière organique a beaucoup évolué avec l'apparition des êtres vivants en particulier des plantes à lignine. François Baudin présente alors les milieux conservateurs de cette matière organique. Les divers combustibles fossiles ne représentent qu'une infime partie de la matière organique présente dans les roches sédimentaires. Il existe ainsi différents types de kérogènes qui évoluent au cours du temps et leur enfouissement permet d'aboutir aux huiles et gaz recherchés.

Vous pouvez consulter la vidéo assemblée avec le diaporama en suivant ce lien